Appartement, Bâtiment, Check my House, Construction, Logement neuf, Vendre son bien immobilier

VEFA : est-il possible de consigner le solde du prix de vente en cas de problème ?

Appartement vefa.

Lorsque vous réalisez la visite de livraison du bien, vous pouvez parfois observer des défauts de non-conformité dans le logement. Dans ce cas, vous pouvez consigner le solde du prix de vente de 5 % afin que le promoteur réalise les travaux nécessaires.

 

 

Oui, on peut consigner 5 % du prix de vente en cas de problèmes

Il est rare qu’un logement neuf en VEFA ne fasse pas l’objet de réserves au moment de la livraison, car même lorsque le logement est achevé, l’acquéreur constate souvent des anomalies plus ou moins importantes. Lorsque l’acquéreur observe des désordres dans le logement au moment de la livraison, il peut donc prévoir la consignation du solde de 5 % du prix de vente du bien. Cette retenue sur le prix de vente permet d’exercer un moyen de pression légal sur le promoteur qui va (en principe) tout mettre en œuvre pour achever les derniers détails de la construction et remettre le logement en cohérence avec le contrat de vente que vous avez signé. Le paiement échelonné du prix est d’ailleurs mis en place dans le cadre d’un logement en VEFA, précisément pour encourager l’achèvement des travaux dans les meilleures conditions : à chaque étape de la construction franchie, le promoteur doit justifier de cet achèvement pour pouvoir réaliser l’appel de fonds auprès de la banque permettant de poursuivre les travaux. Jusqu’à la livraison du logement, étape à laquelle 95 % du prix a été versé au promoteur, les 5% restants étant justement destinés à faire en sorte de régler les éventuelles anomalies. Ainsi, tant que l’acquéreur observe des anomalies, le promoteur ne peut prétendre à obtenir les 5 % du prix restants.

L’échelonnement du paiement d’un logement VEFA : petit rappel !

 
Bon à savoir

Même après la livraison du logement, vous êtes couvert(e) par des garanties en cas de désordre et de malfaçon : la garantie de parfait achèvement qui dure un an, la garantie biennale pour les équipements et la garantie décennale qui dure 10 ans et qui couvre les malfaçons et les vices cachés.

 

 

Pensez à émettre des réserves sur le procès-verbal de livraison

Lorsque le promoteur estime que le logement est achevé, il convient d’une date avec vous pour réaliser la livraison et la remise des clés. C’est au moment de cette livraison que vous pouvez être amené(e) à constater des incohérences avec la description du contrat de vente dans le logement neuf. Dans ce cas, vous devez alors émettre des réserves, c’est-à-dire que vous allez relever par écrit sur le procès-verbal de livraison, tout ce qui doit être repris et remis en état. Cette visite est donc capitale et doit faire l’objet d’une attention particulière. Ce jour-là, pensez à vous munir du contrat de vente et du descriptif du logement, d’une feuille et d’un stylo ainsi que d’un appareil photo. Au moindre défaut de conformité, inscrivez très précisément ce qui ne convient pas et qui doit être réparé. Il peut s’agir par exemple de la présence d’une fissure, de la présence d’une moquette au lieu du parquet, de la peinture au lieu d’un carrelage, d’un défaut de label, d’un élément qui ne fonctionne pas (interrupteur, porte, fenêtre, volet, etc). Sur le procès-verbal, pensez à décrire précisément l’anomalie, sa nature, son emplacement, sa taille s’il y a lieu de le faire, etc.

 

Confiez la consignation du prix à la Caisse des dépôts

La consignation du prix du logement doit se faire dans les règles de l’art, notamment pour éviter des abus de la part du promoteur. En effet, certains promoteurs conditionnent la livraison du logement et la remise des clés au paiement du solde de 5 % du prix. Or, si vous avez consigné ces 5 % dans les règles, le promoteur ne peut absolument pas vous refuser la livraison du logement, car la consignation vaut paiement du prix. Pour ce faire, vous devez confier la consignation du prix à la Caisse des dépôts et consignation qui va conserver cette somme, ce qui vous permet d’émettre les réserves et d’obtenir réparation. Pour lever la consignation des 5 % du prix de vente, le promoteur devra fournir un procès-verbal sur lequel vous avez levé les réserves, et il doit donc remédier aux non-conformités.

 

Bon à savoir

Si le promoteur n’exécute pas les réparations nécessaires, l’acquéreur peut demander à un juge de débloquer les 5% du prix consignés pour qu’il puisse faire appel à un autre professionnel pour réaliser les travaux.

 

* Source SeLoger du 16 janvier 2020

Je souhaite un devis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paramètres de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. Nous utilisons aussi du contenu et des scripts de tiers qui pourraient utiliser des technologies de traçage. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour autoriser ces intégrations tierces. Pour une information complète à propos des cookies que nous utilisons et des données collectées, nous vous invitons à consulter notre Politique de confidentialité
Youtube
J'accepte de lire ce contenu - Youtube
Vimeo
J'accepte de lire ce contenu - Vimeo
Google Maps
J'accepte de lire ce contenu - Google
Spotify
J'accepte de lire ce contenu - Spotify
Sound Cloud
J'accepte de lire ce contenu - Sound