Appartement, Check my House, Construction, Diagnostic pré-achat, Examen immobilier, Home inspection, Inspection immobilière

Que vérifier avant d’acheter un appartement ?

L’achat d’un appartement est une étape importante dans la vie des français. D’ailleurs, 85 % d’entre eux déclarent « avoir peur de l’accession à la propriété ». Heureusement, il existe un certain nombre de précautions à prendre avant de se lancer dans l’achat d’un appartement, qui vous aideront à sécuriser votre investissement. Alors, quelles vérifications faire avant d’acheter votre appartement ?

État général du bien : quelles vérifications ?

Soyez attentifs ! Tout d’abord, assurez-vous d’effectuer la visite de votre appartement en journée afin d’avoir une visibilité optimale sur les usures et la luminosité du bien. Par ailleurs, cela vous permet d’évaluer l’isolation phonique du logement. À savoir que les nuisances sonores causées par l’environnement extérieur et le voisinage sont rédhibitoires pour 87 % des français. Il faut donc prendre le temps de réaliser quelques tests d’abord fenêtres ouvertes, puis fermées.

Faites le tour du quartier !

L’emplacement de votre appartement peut vous fournir des informations clés sur votre futur logement. Voisinage, transports en commun, épiceries, bars, restaurants, écoles, espaces verts, grandes surfaces… Toutes ces indications vous permettent d’imaginer la circulation autour de votre appartement, de quantifier les commodités et si l’appartement n’est pas vendu avec une place de parking, vous pourrez également mesurer les difficultés liées au stationnement.

Notre conseil : réalisez ces vérifications en journée et en soirée afin d’appréhender le bruit des bars, restaurants…

Interrogez vos futurs voisins

L’idée est assez simple, mais elle vous permet de recueillir de précieuses informations. Les voisins ont l’expérience du quartier et de l’immeuble et c’est précisément ce qui manque aux acheteurs ! Questionnez-les sur la qualité de vie dans l’immeuble, les nuisances sonores, les consommations énergétiques, l’éligibilité à la fibre internet…C’est le moment idéal pour poser toutes vos questions pratiques.

Isolation thermique

Avec une hausse quasi-constante des tarifs du gaz et de l’électricité, l’isolation thermique de votre appartement est un des aspects à ne surtout pas négliger. Il est donc fortement conseillé d’allumer les chauffages lors de votre première visite. Ainsi, au fur et à mesure de votre visite, vous allez pouvoir constater la diffusion de chaleur et surtout, le temps qu’il faut à l’appartement pour obtenir la température souhaitée. Si au bout de 40 minutes à 1 heure le logement n’est pas toujours pas à bonne température, il y a de fortes chances que l’isolation thermique ne soit pas optimisée.

Vérifications appartement : découvrir les points de contrôle en détail.

Examinez toutes les pièces en profondeur

L’état des murs, des sols, des fenêtres, de l’installation électrique, les ventilations, la plomberie, les salles d’eau… Rien ne doit être laissé au hasard ! Idéalement, il est préférable de confier ces vérifications à un professionnel, qui sera en mesure de contrôler tous ces équipements et de vous fournir un rapport certifié retraçant l’état général de votre appartement.

Quels sont les frais à prévoir lorsqu’on achète un appartement ?

C’est une question que les primo-accédants se posent souvent et c’est normal. Les frais liés à l’achat d’un appartement ne comprennent pas que le prix de ce dernier. Il existe en effet des frais parallèles qui alourdissent la facture. Faisons le point.

Les frais de Notaire et d’acquisition

C’est l’acheteur qui est à la charge des frais de notaire lors d’une transaction immobilière. En général, le montant de ces frais s’élèvent à 8 % du montant global de l’appartement (pour un logement ancien). Ces 8 % englobent les frais de mutation ou également appelés «frais d’enregistrement » qui constitue 5,8 % des frais totaux. Il faut ensuite ajouter la rémunération du notaire (1,4 %) et quelques frais annexes liés à la contribution pour la sécurité immobilière (0,10%).

Les frais d’agence

83 % des transactions immobilières se sont effectuées via l’intermédiaire d’une agence en 2018. Ainsi, si votre appartement est géré par une agence immobilière, il faudra également prévoir la rémunération de cette dernière. Comptez entre 1 et 8 % du prix de vente en fonction de la prestation fournie par l’intermédiaire. Si vous achetez de particulier à particulier en revanche, vous n’êtes pas concerné par cette dépense.

Les frais liés au crédit

Si le crédit est pour la majorité des français un passage obligatoire vers l’accession à la propriété, les frais réels liés à sa contraction ne sont pas à négliger. Frais de dossier, assurance décès et invalidité, pénalité de remboursement anticipé, hypothèque… Ces frais sont certes obligatoires, mais vous pouvez toujours tenter de négocier les meilleurs tarifs avec votre banque, sans hésiter à faire jouer la concurrence !

Les frais liés à l’appartement acheté

Avant de signer, assurez-vous de récupérer les comptes-rendus des assemblées générales de votre copropriété afin de ne pas être surpris dans l’hypothèse où des travaux importants étaient prévus. En plus de ces frais, lors de la signature du contrat de vente, le notaire se chargera de répartir le paiement de la taxe foncière entre le vendeur et l’acquéreur.

Les frais de déménagement

Bien entendu, ces frais varient en fonction de la distance qui vous sépare de votre nouveau logement. Vous pouvez louer des camions et organiser votre déménagement seul ou encore, faire appel à des professionnels, ce qui représente un coût plus important.

Vérifications appartement : les éventuels travaux

Souvent, l’achat d’un appartement est très vite succédé par un ensemble de petits ou de grands travaux. Pour avoir une idée précise du coût de ces améliorations, il est conseillé de passer par un professionnel.

Acheteurs, faites le point sur vos financements

Il existe différentes façons de financer un achat immobilier. La manière la plus connue reste cependant la contraction d’un crédit immobilier. Mais voici quelques alternatives qui peuvent convenir aux acheteurs répondant à une situation spécifique :

  • Le prêt à taux 0 % : ce prêt est alloué sans frais de dossier, ni d’intérêt aux personnes n’ayant pas été propriétaire de leur logement sur les 2 dernières années. Vous devez également être sur le point d’acheter un appartement neuf. Attention, ce prêt ne doit financer qu’une partie de votre logement.
  • Le prêt conventionné : Il est le fruit d’une convention entre l’État et certains organismes bancaires. Il est attribué sans conditions de ressources et peut financer l’intégralité de votre achat. Cependant, le taux d’intérêt pour ce type de prêt est généralement bien au-dessus de celui des crédits immobiliers classiques.

Il existe d’autres prêt assez spécifiques que vous pouvez retrouver ici.

Vous l’aurez compris, les vérifications a effectué avant de se lancer dans l’achat d’un appartement sont nombreuses. Mais cette phase d’enquête vous permet de sécuriser vos transactions immobilières et de négocier les meilleurs financements pour votre projet. Vous pouvez aussi déléguer l’examen de votre appartement3 à un professionnel du bâtiment et recevoir votre rapport certifié reprenant l’audit complet de votre futur bien.

Paramètres de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. Nous utilisons aussi du contenu et des scripts de tiers qui pourraient utiliser des technologies de traçage. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour autoriser ces intégrations tierces. Pour une information complète à propos des cookies que nous utilisons et des données collectées, nous vous invitons à consulter notre Politique de confidentialité
Youtube
J'accepte de lire ce contenu - Youtube
Vimeo
J'accepte de lire ce contenu - Vimeo
Google Maps
J'accepte de lire ce contenu - Google
Spotify
J'accepte de lire ce contenu - Spotify
Sound Cloud
J'accepte de lire ce contenu - Sound